[Kitchen Trotter] Etape Italienne

0

Me voici repartie pour un tour du monde culinaire, grâce à la box mensuelle Kitchen Trotter.

J’avoue qu’avec mon régime l’année dernière et ma grossesse, je n’ai pour ainsi dire pas fait le contenu des box que je continue à recevoir chaque mois.

J’ai réussi, grâce à la box du mois de juillet autour de l’Italie, à me remettre au fourneau.

Voici la composition du kit :

J’ai expérimenté deux recettes : Involtini de courgettes grillées et Escalope milanaise à la sauge et ses oignons aigre-doux.

Voici le résultat de ces deux recettes :

Pour les involtinis, j’ai dû adapter la recette, n’ayant pas de thon sous la main, j’ai utilisé des filets de maquereaux. Un peu trop salé à mon goût. Les escalopes étaient délicieuses

 

[Kitchen Trotter] Etape Chilienne

0

Me voilà de nouveau repartie dans mes élucubrations culinaires. Cette fois ci, l’étape est en Amérique du Sud, au Chili plus précisemment.

La box est composée des éléments suivants :

  • Chips de légumes – Tika
  • Préparation pour Empanadas Chilenas – Kitchen Trotter & Légendes Gourmandes
  • Mélange des Indiens Mapuche – Kitchen Trotter & Terre Exotique
  • Viande Séchée – Cruga
  • Préparation pour Pisco Sour – Kitchen Trotter & Légendes Gourmandes
  • Pêches séchées – Kitchen Trotter & Légendes Gourmandes
  • Dulce de Leche – La Franco Argentine
  • Bec verseur

11154704_682616271870453_1350540244693157909_o
Au menu pour l’instant, un cocktail et un plat.

Le plat réalisé s’appelle Charquican. Il s’agit d’un mix viande hachée/viande séchée, incorporé dans une purée pomme de terre/courge. Il va s’en dire que ce plat tient au corps, ne prévoyez pas d’aller à la piscine juste après le repas, vous risqueriez de couler comme une pierre !

Concernant la réalisation, et par conséquent le résultat, j’ai fait l’erreur de réaliser la purée au mixeur et de trop la mouiller. Résultat, le plat ressemblait plus à un espèce de gloubiboulga peu appétissant. Pour la prochaine fois, même si c’est plus de travail, je privilégierai la bonne vieille méthode de la fourchette et limiterai au maximum l’ajout de lait.

Pour autant, j’ai trouvé le plat bon, copieux bien entendu.

Voici le résultat.

KT_1

Quant au cocktail, le Pisco Sour, l’ayant réalisé à base de Rhum et de jus d’ananas, j’ai trouvé que cela ressemblait à la Caïpirinha.

Bretagne 2015-138

[Kitchen trotter] Étape indonésienne

1

Cela faisait plusieurs mois que je n’avais pas posté de nouvelle recette issue de mes box Kitchen Trotter. Déçue ? Que nenni, bien au contraire ! Juste le temps de revenir à un poids normal sur la balance ! Maintenant que l’objectif est atteint,  je reprends une vie « normale » mais en restant vigilante. Je profite donc des vacances pour partager les recettes en famille. Je trouve du coup cela très convivial. Quel plaisir de decouvrir et partager ces recettes et même d’être plusieurs à mettre la main à la pâte !

Ce jour, étape donc en Indonésie avec deux recettes. Une entrée et un plat.

Voici la composition du kit de juillet, l’Indonésie :

  • Préparation pour sauce Gado Gado – Asli
  • Kecap Manis – Bango
  • Feuilles de Combava – Terre Exotique & Kitchen Trotter
  • Citronelle en poudre – Terre Exotique & Kitchen Trotter
  • Terasi – Ams Koe Poe
  • Noix de Kemiri – Epices et Delices & Kitchen Trotter
  • Arôme de Pandan – Ams XO
  • Sablier – Kitchen Trotter

En entrée, une salade au nom très exotique : Gado-gado

image

La sauce comporte une dominante de cacahuète, très agréable mais donc attention aux personnes allergiques !

En plat, Mie Goreng, un plat de nouilles chinoises et poulet agrémentés de plein de bons légumes.

image

Bon appétit !

Update : J’ai depuis réalisé un autre plat du kit Indonésie. Il s’agit d’un Ayam Areh. A base de poulet et de lait de coco, le rendu visuel est moins esthétique que les plats précédents mais n’en est pas moins parfumé.

KT_2

[Kitchen Trotter] Promotion d’un nouveau concept

0

J’ai déjà eu l’occasion de partager avec vous différentes expériences culinaires testées grâce aux box Kitchen Trotter ici, ici et .

Fort de ce succès, je tenais à partager avec vous leur nouvelle initiative, et la campagne de financement qu’ils viennent de lancer sur Kickstarter :
https://www.kickstarter.com/projects/kitchentrotter/kitchen-trotter-un-voyage-a-cuisiner-a-trip-to-coo/widget/video.html
Perso, vous vous en doutez, je suis déjà conquise par le concept. Si l’idée vous séduit ou si tout simplement vous souhaitez leur donner un coup de pouce, il suffit de sélectionner le montant de votre engagement et les contreparties qui vont avec, et seulement si l’objectif est atteint, votre contribution se matérialisera.

[Kitchen Trotter] KAMO NO TERIYAKI & YAKISOBA

3

Le mois de mars est de nouveau l’occasion d’un grand écart géographique. Ce mois ci, Kitchen Trotter nous embarque pour le Japon et nous emmène hors des sentiers battus. Cette étape ne sera pas l’occasion de s’essayer aux makis et autres sushis, mais bien de découvrir que le Japon regorge d’autres surprises.

Voici le contenu de la box :

– Sésame à la prune Ume – Terre Exotique & Kitchen Trotter
– Wakame – Porto Muinos & Kitchen Trotter
– Soba – Hakubaku
– Mirin – Obento
– Thé Matcha – Lu Shan
– Tofu – Satono yuki
– Hello Panda – Tofu Cute
– Taille légumes
– Kit Origami

Alors je vous le dis tout de suite, pour ce qui est de l’origami, je n’y suis pas encore. J’aurai pu me contenter de faire un bateau ou un avion, mais clairement, le chemin est long avant que je prenne en photo quelque chose de potable !

Coté recette, j’ai testé aujourd’hui une recette à base de magret de canard, dont voici le résultat :

KAMO NO TERIYAKI & YAKISOBA

Encore une fois une belle découverte et l’occasion pour moi de tester une recette que je ne serai jamais allée chercher de moi-même

Le Kamo No Teriyaki & Yakisoba, un vrai régal pour vos papilles !

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 50 minutes

Ingrédients : pour 6 personnes  

Dans votre Kit:

– Pour les nouilles Nouilles Soba – Hakubak

– Pour la sauce Teriyaki 60 mL de sauce Mirin – Obento KAMO NO TERIYAKI & YAKISOBA

Chez vous

Pour les nouilles

– 500 g de magret de canard
– 1 carotte
– 200 g de chou chinois (que j’ai remplacé par trois galets d’épinards de chez Picard)
– 1,5 oignons
– 45 mL d’huile végétale
– 45 mL de sauce soja (salée)
– Poivre

Pour la sauce Teriyaki

– 60 mL de sauce soja salée
– 60 mL de vin blanc
– 20 g de sucre en poudre

 

Recette : 

Commençons par la sauce Teriyaki !

Dans une casserole, faites bouillir le mélange sauce soja, mirin, vin blanc et sucre. Une fois l’ébullition atteinte, laissez cuire à feu moyen pendant 15 à 20 minutes, jusqu’à ce que le mélange épaississe. Pensez à remuer de temps en temps.

Pendant ce temps-là, faites chauffer une poêle dans laquelle vous ferez cuire, côté peau, votre magret pendant 10 minutes, puis de l’autre côté pendant 2 minutes. (Pour ma part, cette cuisson n’était pas suffisante, m’obligeant à faire revenir à la poêle les tranches de magret après découpe. Du coup, je préconise de poursuivre la cuisson au four à 180°C, environ 15 min, en ayant mis le magret dans de l’aluminium).

Sortez le magret de la poêle et laissez-le se reposer quelques instants. Hors du feu, et pendant ce temps, “grattez” le fond de la poêle pour que la graisse récupère tous les sucs. Ajoutez ensuite la moitié de la sauce Teriyaki, mélangez bien et faites chauffer à feu moyen 1 minute environ.

Disposez de nouveau votre magret côté “viande” et cuisez-le de nouveau pendant quelques minutes pour qu’il s’imprègne de la savoureuse sauce Teriyaki.

Une fois la cuisson terminée, réservez en couvrant la poêle de papier aluminium.

Place aux nouilles. Dans une grande casserole d’eau bouillante, plongez vos belles nouilles Soba pendant 3 minutes. Égouttez-les puis passez les sous l’eau froide.

A l’aide de votre plus belle lame, coupez en lamelles tous les légumes.

Dans un fait-tout (ou un wok), faites chauffer l’huile et faites sauter joyeusement vos petits légumes jusqu’à ce qu’ils obtiennent une jolie couleur dorée.

Ç y est, tout ce petit monde est cuit, arrosez de la sauce soja, saupoudrez de poivre et mélangez bien !

Ajoutez les nouilles et faites sauter le tout pour que chaque élément se marie l’un à l’autre !

Versez le reste de la sauce Teriyaki et mélangez de nouveau, ça y est, c’est prêt !

Conseil et suggestions :

• Si vous le souhaitez, vous pourrez remplacer le vin blanc par du saké ou du Xérès sec

• Pour le dressage, disposez d’abord les nouilles sautées, coupez de fines tranches de magret. Nappez le tout de la sauce dans laquelle a cuit le magret ! Il ne reste plus qu’à déguster !

[Kitchen Trotter] BACALHAU A BRAS

7

Me voici repartie pour un tour du monde culinaire, grâce à la box mensuelle Kitchen Trotter.

Ce mois ci, Kitchen Trotter m’amène dans un pays très cher à mon cœur : le Portugal. Le pays d’origine de ma belle famille où la tradition culinaire et la convivialité sont une passion au même niveau que le foot !

Voici le contenu de la box :

– Mélange peri peri – Terre Exotique
– Batata palha – Sr. Basilio
– Pâte d’ail –Quinta d’avo
– Poulpe – Bon Appétit
– Confiture d’orange au porto – Gräo a Gräo
– Toucinho do céu – Micau
– Bolachas de amendoa – Gräo a Gräo
– Moules pour Pasteis de Nata

M’attaquer à cette box est un vrai défi pour moi, car j’éprouve une certaine appréhension à me frotter à des recettes traditionnelles que connait si bien mon mari et mes beaux parents.

Mais après tout, il faut bien se dépasser parfois.

Au final, je suis contente du résultat :

Bacalhau à Braz

Le point essentiel est bien évidemment le dessalage de la morue. Pour ce faire, j’ai suivi les conseils trouvés sur le blog de Elvira.

Voici la recette, si vous souhaitez la reproduire :

Cuisson : 25 minutes + 4 h de repos

Préparation : 15 minutes

Ingrédients (pour 6 personnes) :

Dans votre Kit

1 paquet de Batata Palha, Sr. Basilio

Chez vous

600 g de morue salée
2 oignons
2 gousses d’ail
2 c.à.s. d’huile d’olive
6 oeufs
1 douzaine d’olives noires
2 c.à.s. de persil haché
Eau
Sel à votre convenance
Poivre à votre convenance

Bacalhau a bras :

Tout d’abord, faites déssaler la morue en la plongeant dans un saladier rempli d’eau froide. N’hésitez pas à changer l’eau à plusieurs reprises.

Dans une jolie casserole, faites bouillir de l’eau. Dès qu’elle frétille, plongez-y la morue, couvrez, coupez le feu, et laissez cuire pendant 2-3 minutes.

Égouttez ensuite la morue puis effilochez-la.

Épluchez l’ail et l’oignon puis émincez tout ce petit monde.

Dans une grande sauteuse, faites chauffer l’huile d’olive et faites revenir à feu vif, l’ail et l’oignon jusqu’à ce qu’ils commencent à dorer.

Ajoutez la morue puis mélangez le tout.

Diminuez à feu moyen, puis pro- longez la cuisson jusqu’à ce que le tout ait pris une jolie couleur, à peine quelques minutes en remuant de temps en temps. Salez et poivrez à votre convenance (attention : la morue est naturellement salée).

Ajoutez la batata palha et mélangez de nouveau.

Prolongez ensuite la cuisson pendant 5 minutes en couvrant la sauteuse et en veillant à remuer de temps en temps.

Battez les oeufs, puis versez-les dans la sauteuse. Mélangez en laissant sur le feu jusqu’à ce que les œufs soient à point, juste quelques minutes pour que le mélange ne soit pas trop sec.

Glissez sur le plat de service, et apportez-y la touche finale : déposez les olives et le persil haché. Dégustez sans attendre !

Rendez vous dans un prochain post pour d’autres recettes !

[Kitchen Trotter] Poulet Jerk et sa salsa de Mangue

15

Me voici repartie pour un tour du monde culinaire, grâce à la box mensuelle Kitchen Trotter.

Petit retour en arrière : J’avais testé le concept pendant 3 mois l’année dernière et ai bien accroché au concept. Chaque mois, moyennant un abonnement de 25 € (23 € si vous prenez la formule 12 mois), vous recevez une box culinaire, invitant à découvrir des spécialités d’un pays différent chaque mois. Ce qui m’a plus, c’est le dépaysement. J’ai pu tester des recettes brésiliennes, jordaniennes et thaïlandaises. Ce fut l’un de mes cadeaux de noël : un abonnement de 12 mois, qui débute en janvier.

Donc ce mois ci, Kitchen Trotter nous emmène en Jamaïque. Encore une fois, je ne pensais pas un jour, expérimenter la cuisine de ce pays.
Voici le contenu de la box :

– Marley’s Coffee : Fabriqué de façon artisanale et équitable, Rohan Marley, le fils du légendaire Bob Marley nous envoie ce café du haut des montagnes bleues […]
– Callaloo
– Confiture de Sorrel
– Sauce Jerk
– Kari de Kingston
– Mélange pour rhum arrangé Jamaïque

Concernant les recettes, j’en ai testé une pour l’instant : Poulet Jerk et sa Salsa de Mangue

poulet Jerk et sa salsa de Mangue

Cette recette est très savoureuse. La sauce Jerk est plutôt relevée, mais l’association avec la salsa de Mangue et le riz au Kari rend l’ensemble très équilibré. A noter que j’ai fait mariner, puis cuire le poulet une première fois, et c’est seulement après l’avoir réchauffé de nouveau au four que nous l’avons dégusté. La viande était donc parfaitement parfumée !

Rendez vous dans un prochain post pour d’autres recettes !