La différence entre la théorie et la pratique dans l’éducation des enfants résumée en un dessin — Le Huffington Post

0

FAMILLE – Dans l’éducation des enfants, il y a la théorie, et il y a la pratique. L’illustratrice Nathalie Jomard a parfaitement représenté cette réalité avec ce dessin intitulé « Super Taty »: « L’idée étant d’illustrer le gouffre existant entre les théories psycho-pédagogiques assénées aux parents à tour de bras depuis des décennies et l’application pratique de…

via La différence entre la théorie et la pratique dans l’éducation des enfants résumée en un dessin — Le Huffington Post

Article: Faut-il vraiment élever ses enfants sans crier?

2

Faut-il vraiment élever ses enfants sans crier?

http://flip.it/V7wW16

Je partage beaucoup le point de vue de l’auteur de cet article. Entre les théories de l’éducation et la réalité du terrain, deux poids deux mesures. Ça me rassure !

Les enfants bilingues font preuve d’une plus grande agilité mentale

2

Les enfants qui parlent deux langues seraient plus à l’aise dans la résolution de problèmes grâce à une meilleure flexibilité mentale. Explications.

Source : Les enfants bilingues font preuve d’une plus grande agilité mentale

Gérer la transition du berceau au lit d’enfant

1

Voilà une question pleinement d’actualité pour notre famille.

http://dailymom.com/nurture/tips-for-transitioning-your-toddler-from-crib-to-bed/

De l’idée des enfants gâtés

4

Au moment où l’on se rapproche de Noël, je fais face à une ambiguïté : mon interprétation de l’éducation que j’ai reçue est basée sur le fait qu’un enfant à qui l’on offre des cadeaux en trop grand nombre et/ou trop souvent est un enfant gâté. Pour autant, au moment où je découvre, avec mon chéri, les joies de l’éducation de notre fiston, je ne peux qu’observer la joie que nous procure de le couvrir de cadeau, et lui d’en recevoir. D’où mes questions, nombreuses :
– Va t’il encore apprécier un nouveau cadeau si il en reçoit fréquemment ? Sur ce point, je l’avoue, je peux faire le parallèle avec moi-même. Si je recevais des fleurs fréquemment, je ne pense pas que je m’en plaindrais ;-).

illustration animated GIF

Sur ce point, après réflexion, l’essentiel est de savoir recevoir un cadeau et c’est là où je peux être vigilante.

– Saura t’il faire la différence entre les cadeaux qu’il reçoit régulièrement, et ceux reçus pour des occasions particulières (Noël, anniversaire…) ? Après réflexion là encore, ce qui rend ces moments spéciaux, c’est l’occasion que l’on souhaite fêter : la venue au monde d’un être cher, une fête familiale chrétienne qui symbolise la venue au monde du petit Jésus. Bref, it’s not a big deal 🙂

Nickelodeon animated GIF happy animated GIF
– Est ce que couvrir notre fiston de cadeau va le rendre capricieux ou affublé d’autres vices ? Bien sûr que je crains d’influencer le caractère de mon fiston d’une manière négative. Quel parent ne ressent pas cette crainte à un moment ? J’observe que mon chéri, qui a été éduqué différemment, et qui je pense n’a pas connu cette limite sociale à gâter un enfant, ne me semble pas si capricieux que cela 😉 Sinon, je suis maso :p. Conclusion là encore : Je décide de me faire confiance, de nous faire confiance, et de lâcher prise !

Ce billet est une petite thérapie. En tout cas, je me sens mieux après l’avoir écrit, et je pense être en paix avec l’idée de « gâter » ceux que j’aime 🙂

Douce soirée !!! Et joyeuses fêtes