[Kitchen Trotter] Etape Italienne

0

Me voici repartie pour un tour du monde culinaire, grâce à la box mensuelle Kitchen Trotter.

J’avoue qu’avec mon régime l’année dernière et ma grossesse, je n’ai pour ainsi dire pas fait le contenu des box que je continue à recevoir chaque mois.

J’ai réussi, grâce à la box du mois de juillet autour de l’Italie, à me remettre au fourneau.

Voici la composition du kit :

J’ai expérimenté deux recettes : Involtini de courgettes grillées et Escalope milanaise à la sauge et ses oignons aigre-doux.

Voici le résultat de ces deux recettes :

Pour les involtinis, j’ai dû adapter la recette, n’ayant pas de thon sous la main, j’ai utilisé des filets de maquereaux. Un peu trop salé à mon goût. Les escalopes étaient délicieuses

 

[Kitchen trotter] Étape indonésienne

1

Cela faisait plusieurs mois que je n’avais pas posté de nouvelle recette issue de mes box Kitchen Trotter. Déçue ? Que nenni, bien au contraire ! Juste le temps de revenir à un poids normal sur la balance ! Maintenant que l’objectif est atteint,  je reprends une vie « normale » mais en restant vigilante. Je profite donc des vacances pour partager les recettes en famille. Je trouve du coup cela très convivial. Quel plaisir de decouvrir et partager ces recettes et même d’être plusieurs à mettre la main à la pâte !

Ce jour, étape donc en Indonésie avec deux recettes. Une entrée et un plat.

Voici la composition du kit de juillet, l’Indonésie :

  • Préparation pour sauce Gado Gado – Asli
  • Kecap Manis – Bango
  • Feuilles de Combava – Terre Exotique & Kitchen Trotter
  • Citronelle en poudre – Terre Exotique & Kitchen Trotter
  • Terasi – Ams Koe Poe
  • Noix de Kemiri – Epices et Delices & Kitchen Trotter
  • Arôme de Pandan – Ams XO
  • Sablier – Kitchen Trotter

En entrée, une salade au nom très exotique : Gado-gado

image

La sauce comporte une dominante de cacahuète, très agréable mais donc attention aux personnes allergiques !

En plat, Mie Goreng, un plat de nouilles chinoises et poulet agrémentés de plein de bons légumes.

image

Bon appétit !

Update : J’ai depuis réalisé un autre plat du kit Indonésie. Il s’agit d’un Ayam Areh. A base de poulet et de lait de coco, le rendu visuel est moins esthétique que les plats précédents mais n’en est pas moins parfumé.

KT_2

Dîner de réveillon 2014

7

Et voilà, Noël est derrière nous, les cadeaux sont déballés, la vaisselle est faite.

Je vous livre ici ma contribution à cette édition 2014 : le dîner et la décoration de table.

La décor : j’ai trouvé une nappe au thème hivernal au marché, parfaitement adaptée à l’occasion. Histoire de réveiller l’ensemble, dans les beiges et blancs, j’ai trouvé un très joli centre de table dans les dominantes rouges.

wpid1215-Noel-2.jpg

Comme j’ai pu prendre de l’avance sur la préparation du repas, j’ai pu trouver un peu de temps pour faire moi même les ronds de serviette l’après midi du 24 (comme le dit mon chéri : « tu aimes te compliquer la vie 😉 »). Pour cela, j’ai trouvé un modèle sur internet, l’ai imprimé sur des feuilles épaisses, et utilisé un cutter pour ajourer l’ensemble. Le tout agrémenté d’un ruban argenté, et voilà ! C’est un peu fastidieux, mais j’étais heureuse du résultat.

wpid1217-Noel-3.jpg

 

Le dîner à présent.

Je laisse à mon Papa le soin d’exprimer son talent en matière de foie gras. Encore une fois, nous n’avons pas été déçus !

wpid1213-Noel-1.jpg

Pour le plat de résistance, pour changer des traditionnelles volailles, j’ai été inspirée par plusieurs recettes de rôti de boeuf brioché ou rôti de boeuf Wellington. Pour l’occasion, je me suis approvisionnée chez mon boulanger pour la pâte feuilletée, réalisé une farce à base de champignons de paris, de girolles, échalotes, ail, persil plat. J’avais prévu de rajouter des morceaux de foie gras, et ai complètement oublié de les intégrer lors du montage ! Pas grave, vu que j’avais prévu une sauce au foie gras (Merci Mr Picard !). Voilà donc une jolie pièce de boeuf d’1,4 kg, entourée de la force et enserrée dans la pâte feuilletée. Avec les chutes, j’ai découpé à l’emporte pièce des formes pour la décoration, et ai même été piquer des lettres magnétiques du tableau de mon fiston pour emportepiecer le mot NOEL :-).

En accompagnement, Mr Picard a de nouveau sévi : Ecrasée marron, courge butternut, cranberry.

Voici le résultat :

wpid1219-Noel-4.jpg

Nous avons enchaîné avec un très bon Mont d’Or en fromage.

Le dessert quant à lui, je me suis essayée à une recette de bûche chocolat/speculoos. Là encore, je me suis inspirée de plusieurs recettes trouvées sur internet, et ai improvisé au fur et à mesure de la réalisation. Tout d’abord, l’appareil principal de la bûche n’était pas en quantité suffisante pour remplir le moule. J’ai donc improvisé en plus une mousse au chocolat, ce qui m’a permis de composer deux étages avec deux textures différentes. J’ai également ajouté une tasse d’express dans chaque composition, ce qui donnait un très bon goût à l’ensemble. Comme je n’avais plus assez de Speculoos, pour la base, j’ai utilisé des crêpes dentelles. Pile poile pour la taille du moule, mais pas glop glop au démoulage. En effet, au contact de la mousse au chocolat, celles ci ont ramolli alors que c’était censé faire la base du gâteau, qui doit être dur pour que l’ensemble ce tienne. Je sais donc quoi éviter la prochaine fois ! Ce n’était pas trop gênant à la dégustation, plus à la découpe.

Normallement, je devais faire un caramel pour figer la base. Je m’y suis prise 3 fois, et à chaque fois, le caramel n’a jamais pris. J’ai donc abandonné cette partie, et me demande si un jour je réussirai à en réaliser un malgré les nombreux tutoriels trouvé sur internet !

Enfin, pour finaliser la présentation, j’ai réalisé un glaçage « miroir » au chocolat, qui s’est révélé parfait pour tenir les speculoos.

Le tout nappé d’une crème anglaise, c’était très chocolaté, mais à mon goût !!!

wpid1221-Noel-5.jpgEnfin, voici notre madeleine de Proust, tradition de ma belle famille Portugaise : les Rabanadas. C’est très proche du pain perdu.

wpid1223-Noel-6.jpg

 

Salade d’avocats – thon – oeufs durs

0

Je vous soumet une nouvelle recette de ma composition, dans le mode « j’ai besoin de frais » et « je regarde ce que j’ai dans mon placard »


Ingrédients (pour 4 personnes) :

– 3 avocats
– 3 oeufs
– 1 boîte de thon au naturel
– 1 petite boîte de maïs
– 1 échalote
– ciboulette
– 4 c.s d’huile d’olive
– 2 c.s de jus de citron
– sel, poivre

Préparation :

Cuire les œufs 10 minutes dans l’eau bouillante pour obtenir des œufs durs. Les plonger dans de l’eau glacée pour stopper la cuisson, puis enlever les coquilles. Réservez
Émiettez le thon
Coupez les avocats en morceaux.
Mettez tous ces ingrédients dans un saladier, agrémentés d’échalote, de ciboulette, d’huile d’olive, de jus de citron, salez et poivrez.

Velouté de butternut aux châtaignes et aux épices

0
Cucurbita pepo (butternut squash). Location: M...

Image via Wikipedia

Hier, au marché, je suis tombée sur l’étal de producteurs bio. Ils proposaient une grande variété de ces fameux légumes oubliés qui font le bonheur des magazines et autres blogs culinaires : Panais, topinambours, rutabaga, tubéreuses de toute forme. Ma curiosité légendaire a donc été piquée, j’ai alors jeté mon dévolu sur une courge butternut (doubeurre en français).

Ce matin, me voici surfant sur internet, à la recherche d’inspiration, et surtout sur des conseils de cuisson. Mon but : faire un velouté qui me permettrait d’étrenner dignement les mini-cocottes que ma chère amie Catherine m’a gentillement offert la veille !

Je vous livre donc ici, étapes après étapes, cette recette :

Velouté de butternut aux châtaignes et aux épices

Pour 4 personnes

Ingrédients :

1 courge butternut
1 carotte
1 échalote
450 g de châtaignes entières épluchées
25 g de beurre
1 l de lait
1 cuil. à café de cannelle moulue
1 1/2 écorce de macis ou 1 cuil. à café de noix de muscade
1 pincée de piment d’espelette
1 pincée de 4 épices
feuilles de coriandre
sel, poivre

Matériel :

1 faitout, 1 blender

Préparation :

Coupez en tronçons puis en gros dés la courge butternut. Coupez en gros dés la carotte.


Faites revenir l’échalote émincée dans le beurre, dans le faitout, feu moyen.  Rajoutez la courge butternut, la carotte, et les châtaignes dans le faitout. Versez le lait. Rajoutez toutes les épices et remuez. Couvrez et laisser cuire 40 min.


Transvasez la préparation dans le blender et mixez jusqu’à obtention d’une crème voluptueuse.

Transvasez la préparation dans des plats de présentation. Rajoutez quelques feuilles de coriandre. Dégustez bien chaud.

Ce genre de recette peut être préparé à l’avance. Il suffit de réchauffer le velouté juste avant de le servir.