La nuit des musées 2017 – Visite de l’exposition Picasso Primitif au musée du Quai Branly

0

 

A l’occasion de la nuit européenne des musées 2017, j’ai pu me rendre au Musée du Quai Branly pour visiter l’exposition Picasso Primitif.

J’ai pu profiter en début de visite d’une visite guidée express, permettant d’apporter du contexte et des anecdotes très appréciable.

A dire vrai, je ne suis pas sensible à Picasso, mais j’avoue ne jamais avoir fait le rapprochement entre certaines de ses oeuvres et l’art Primitif. Cette exposition m’a permis de le découvrir et je trouve cela très intéressant.

Je commence par vous livrer les merveilleuses installations lumineuses à l’extérieur du musée.

20170520_225331

L’exposition en elle même mêle des oeuvres de l’artiste mise en parallèle d’oeuvre d’art primitif. Certaines étaient la propriété de Picasso, d’autres ont pu croiser son parcours. Certaines sont simplement exposées pour souligner le lien entre l’art primitif et l’Oeuvre de Picasso.

 

 

Au sortir de l’expo, petit clin d’oeil à mon P Junior, la tour Eiffel s’est illuminée, j’en ai profité pour faire une petite photo ainsi qu’une vidéo :

20170520_230511

Exposition Carambolages – Grand Palais

1

Dernier jours de congés, quoi de mieux que de finir par une visite d’exposition. J’ai jeté mon dévolu sur une exposition inaugurée la veille au Grand Palais : Carambolages.

Pour résumer, cette exposition puise son intérêt originalité dans le concept même de l’exposition. Il ne s’agit pas là d’une rétrospective sur un artiste autour de thématiques qu’il affectionne ou selon l’évolution chronologique de son art. Il ne s’agit pas non plus d’une exposition qui met en parallèle des artistes par leurs points communs.

Voici la description proposée sur le site de l’exposition :

« Carambolage (n.m) : terme du jeu de billard. Coup dans lequel la bille du joueur va toucher deux autres billes. fig. : coup double, ricochet. 185 œuvres d’art, issues d’époques, de styles et de pays différents, sont présentées dans un parcours conçu comme un jeu de dominos, où chaque œuvre induit la suivante par une association d’idées ou de formes. Les créations de Boucher, Giacometti, Rembrandt, Man Ray, Annette Messager et d’autres artistes anonymes dialoguent au sein d’un parcours ludique qui revisite notre approche traditionnelle de l’histoire de l’art. »

Pour être sincère, plusieurs choses m’ont déboussolées (mais ce n’est pas forcément négatif) : le fait de ne pas trouver le nom ni l’auteur de chaque oeuvre. L’objectif n’est pas justement d’admirer ces oeuvres d’art pour leur auteur, leur titre, leur époque, mais plutôt de laisser chaque visiteur y trouver sa propre lecture/interprétation et s’amuser à deviner le lien qui le relie à l’oeuvre qui la précède ou la suit. Sur ce point justement, je n’ai pas toujours (pour ne pas dire souvent) trouvé le lien entre les oeuvres. Du coup, cela rend la visite complexe voire ennuyeuse (ne pas comprendre ce que les concepteurs de l’exposition ont trouvé comme idée à transmettre est frustrant).

Dernier aspect pénible : il est proposé en début d’exposition de télécharger un guide sur son smartphone. Nous étions plusieurs à l’entrée de l’expo à galérer à la télécharger, pour finalement constater que le lien ne fonctionne pas. Ce problème devrait être rapidement résolu, l’expo ayant ouvert la veille, il s’agit probablement d’un bug de démarrage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au temps de Klimt

6

Je connaissais ce peintre de nom et avais déjà vu des reproductions de Salomé ou Judith. En voyant les affiches dans le etro, j’ai eu envie de connaitre un peu plus son oeuvre, qui pour moi symbolise l’art nouveau par exemple, comme son contemporain Mucha.

 

Cette exposition est centrée sur Klimt mais elle présente également d’autres artistes qui ont formé avec lui ce qu’on appelle la sécession. Cette association fut créée par rejet du snobisme artistique de l’epoque. A l’epoque, l’art académique impose ses codes et rejette toute forme d’art innovant. Par réaction, plusieurs artistes se regroupent et lancent une association afin de permettre de présenter des formes d’art alternatives. Un bâtiment à Vienne leur sert d’ecrin. Leur devise trône au dessus du porche :

« À chaque époque son art. À l’art sa liberté »

Cela leur permettra d’organiser des expositions, dont une en hommage à Beethoven. Klimt y produira une de ses plus grandes oeuvres, fresque répartie sur 7 panneaux, inspirée par un livret de Wagner sur la 9ème Symphonie :

Mon appréciation : 5/5
5 etoiles

 

Voici une petite sélection des œuvres découvertes lors de l’exposition :

L’illustration dans les arts appliqués => Deux broches

Judith

Salomé

Marie Breunig

Visite de l’exposition Mayas – Révélations d’un temps sans fin

0

Le week-end dernier nous avons pu profiter de l’exposition sur les Mayas, présentée au musée du Quai Branly à Paris.

Cette exposition regroupe de très belles pièces, témoignage d’une civilisation qui s’est développé pendant de nombreux siècles, avant la découverte du continent par les espagnols.

Mon avis :
5 etoiles

Voici le descriptif de l’exposition que l’on peut trouver sur le site du musée :

À propos de l’exposition

Les Mayas de l’époque préhispanique, créateurs d’une civilisation fascinante, ont laissé à la postérité des dizaines de cités révélant une architecture remarquable, une sculpture d’une grande perfection technique, de nombreuses fresques, des constructions, des vases de céramique et un registre détaillé de leurs croyances religieuses, de leurs rituels, de leur vie en communauté, de leurs habitudes et de leur histoire.

Cette exposition permet d’apprécier le legs des Mayas à l’humanité. Suivant un ordre thématique – le rapport à la nature, le pouvoir des cités, les rites funéraires -, elle donne à voir les divers aspects de cette culture ainsi que son génie créatif. L’exposition cherche à la fois à dresser un panorama général et à montrer la variété des styles et les réussites esthétiques des différents groupes mayas, chacun d’eux avec sa propre langue et sa propre expressivité.

Vous pouvez les photos que j’ai prise de l’exposition sur Flickr

Journées du Patrimoine 2014 – Visite au Musée des Arts Forains

1

Quelle belle occasion que les Journées du Patrimoine pour sortir Fiston, et lui faire découvrir Paris.

Vu son jeune âge (presque 3 ans), la file d’attente au Palais de l’Elysée n’était clairement pas une option.
Vu son jeune âge également, l’idée du Musée des Arts Forains, et ses nombreux manèges, semblait la plus appropriée !
Quand en plus on sait que ce lieu n’est ouvert que pour des événements (soirées d’entreprise, période de Noël…), nous voilà parti, à travers les couloirs du métro, vers le Cours Saint Emilion.

Cette visite a été à la hauteur de mes espérances. Ce lieu est plein de magie, et les quelques spectacles organisés m’ont donné l’impression d’aller au cirque ! Toute la famille s’est amusée.

Si vous avez l’occasion, je vous conseille ce lieu.

Paris Photo 2013

0

Cette année, je me suis rendue pour la première fois à Paris Photo, foire mondiale de la photographie. Il s’agit de la 17ème édition, organisée cette année au Grand Palais, sous la verrière. L’occasion de découvrir en un lieu une multitude de talents (débutants ou confirmés).

Voici une sélection des artistes que j’ai découvert et apprécié cet après midi en parcourant les allées :

Robert Polidori

Salle la création de l’académie de peinture et de sculpture, (11) ANR.01.011, Salle du XVII, Aile du Nord – R.d.C.

Julie Blackmon

Garage Sale

Barbara Probst

Exposure #103

Josef Hoflehner

Jet Airliner #62 US Airways Boeing 757-200 Arriving from Charlotte, NC

Julien Mauve (SFR Jeune Talent)

After Lights Out

Thibaut Derien (SFR Jeune Talent)

Charcuterie

 

JoAnn Verburg

Olive Trees, Looking Up

Georges Rousse

Cannes

Cig Harvey

The Pomegranate Seeds, Scout, Rockport, Maine

Vee Speers

UNTITLED #16 – série BULLETPROOF

Olivier Metzger

Wonderland

Visite au Shedd Aquarium

0
Shedd AquariumShedd AquariumShedd AquariumShedd AquariumShedd AquariumShedd Aquarium
Shedd AquariumShedd AquariumShedd AquariumShedd AquariumShedd AquariumShedd Aquarium
Shedd AquariumShedd AquariumShedd AquariumShedd AquariumShedd AquariumShedd Aquarium
Shedd AquariumShedd AquariumShedd AquariumTube station, Paris styleCalder's FlamingoCBOT

Dernier jour complet sur Chicago. Nous avons commencé par déjeuner avec une amie avec qui j’avais passé beaucoup de temps lors de mon stage à Chicago en 1998. Du coup, beaucoup de souvenirs à échanger !
Ensuite, nous nous sommes dirigé principalement à pied vers le Shedd Aquarium, en bas du Millenium Park. L’occasion de redécouvrir une collection très riche et variée de poissons, étoiles de mer, grenouilles tropicales,…
Demain, retour sur Paris. Une page se tourne…

Visite de l’Art Institute à Chicago

1
Hard Rock Café ChicagoRoute 66Peter Blume - The RockArt Institute of ChicagoEdward Hopper - NighthawksArchibald John Motley, Jr - Blues
Grant Wood - American GothicReginald Marsh - Tattoo and HaircutPaul Cézanne - The Basket of ApplesClaude Monet - Water LilliesVincent van Gogh - Terrace and Observation Deck at the Moulin de Blute-Fin, MontmartreVincent van Gogh - Self-Portrait
Paul Gauguin - Wood Tankard and Metal PitcherPaul Gauguin - Arlésiennes (Mistral)Vincent van Gogh - The DrinkersVincent van Gogh - Fishing in Spring, the Pont de Clichy (Asnières)Vincent van Gogh - The BedroomArt Institute of Chicago
Henri de Toulouse-Lautrec - Moulin de la GaletteClaude Monet - Poppy Field (Giverny)Claude Monet - The Departure of the Boats, EtretatClaude Monet - BordigheraClaude Monet - Rocks at Port-Goulphar, Belle-IleEdouard Manet - Steamboat Leaving Boulogne

Voici donc notre première vrai journée active à Chicago. Après avoir flâné à la recherche de disquaires, nous sommes descendus Downtown avec pour principal objectif l’Art Institute. Ce périple n’a pas été aisé dans la mesure où il faisait plus de 30°C mais surtout avec un taux d’humidité difficilement supportable. Nous sommes donc arrivés à destination tardivement, nous permettant d’accéder au musée à demi-tarif moyennant une visite limitée à 45 min. C’était bien suffisant pour nous. Nous nous sommes donc rendu directement dans l’aile Impressionniste où nous nous sommes délectés d’une collection riche et variée. Claude Monet y est largement représenté, au même titre que Vincent van Gogh, Henri de Toulouse-Lautrec, Edgar Degas,…
Pour finir notre journée, nous sommes allés dîner au Hard Rock Café. Lieu certes très touristique, mais le cadre est sympa et le repas était ma foi très bon.

Visite à Alcatraz

0
Menu à AlcatrazCellule d'un des détenus qui s'est évadé d'AlcatrazAlcatraz's Michigan AvenueLa maison du directeur de la prisonFamous inmates in AlcatrazTimes Square
A typical cell in AlcatrazAlcatrazAlcatrazAlcatrazAlcatrazAlcatraz
AlcatrazAlcatrazAlcatrazAlcatrazAlcatrazAlcatraz
AlcatrazAlcatrazAmerican's flagFisherman's WharfFisherman's Wharf

Pour finir notre séjour à San Francisco, nous nous sommes rendus sur l’île d’Alcatraz pour visiter cette mythique prison : « the Rock ».
L’audio guide nous a permis de mieux comprendre le fonctionnement de la prison, quel traitement était réservé aux prisonniers, quels types de condamnés y étaient envoyés. Par ailleurs, le récit de deux célèbres évasions sont relatées.
Nous avons appris avec étonnement que les familles du personnel de la prison vivait sur cette île. A vrai dire, malgré la proximité de la prison, ils bénéficiaient de la plus belle vue sur San Francisco !

Bilbao – Visite du musée Guggenheim

0
 

Collage Guggenheim, originally uploaded by puce576.

Au mois de novembre, j’ai eu l’occasion de visiter le musée Guggenheim à Bilbao. Ce collage a pour objectif de mettre en avant le mélange des styles, et qui s’avère fonctionner parfaitement.

Le fond correspond à une prise de vue de la rivière « Ibaizabal Ibaia » et en toile de fond, l’université de Deusto.

Les quatres autres photos sont des vues du Guggenheim. A gauche et au milieu en haut, deux œuvres de Jeff Koons : « Puppy » et « Tulips ». Cet artiste s’est récemment fait remarquer en France, en exposant certaines de ses œuvres dans la galerie de glaces du Palais de Versailles (voici le site de l’exposition)

Les deux autres photos sont des vues extérieures du musée, dont l’architecte est Franck Ghery.

De cette visite, je retiendrais surtout ma découverte de l’œuvre de Richard Serra « La materia del tiempo » : œuvre gigantesque, elle est installée de manière permanente dans une aile du musée financée par Arcelor-Mital.

Richard Serra's

Image via Wikipedia

Justement, l’installation de cet artiste est une ode au métal.
J’ai aimé cette œuvre grâce à ce qu’on peut ressentir en déambulant dans la salle. Les sculptures sont de tailles gigantesques, ce qui empêche de se rendre compte de la grandeur de la salle avant de l’avoir parcourue. Ensuite, le visiteur se prend au jeu à déambuler entre chaque feuille.
Une sculpture est par exemple en forme de spirale. La curiosité pousse à s’y introduire et très vite, on est frappé par l’écho des pas. Est-ce mes pas ? Ou bien quelqu’un d’autre se promène dans la sculpture ? Le suspens est à son comble !
Vous l’aurez compris, j’ai surtout aimé le coté ludique et inventif.
J’ai beaucoup de réticence à l’art contemporain, car j’ai souvent du mal à me projeter dans le travail de l’artiste. Pour le coup, je ne sais pas quelles étaient les intentions de Richard Serra, mais j’ai vraiment été touchée par son approche.

Pour plus d’information, vous pouvez vous référer à la page consacrée à cette œuvre sur le site du musée