Projet 52 – 2016 #8 – Hier

7

Huitième semaine de participation au Projet 52 pour 2016. L’idée vient de chez Du coté de chez Ma’.

Hier ? Et bien, sortie en famille. Nous sommes allés au cinéma voir Zootopia. Vous trouverez ma revue de film ici.

L’occasion d’une belle sortie avec P et P Junior.

Et en patientant avant la séance, une séance rigolote de course virtuelle Papa/Fiston devant les jeux d’arcade :

20160228_095445.jpg

 

Zootopia – Zootopie

6

Réalisateurs : Byron Howard, Rich Moore, Jared Bush
Durée : 1h48
Date de sortie : 17 février 2016
Casting : Marie-Eugénie Maréchal, Alexis Victor, Pascal Elbé, Claire Keim, Fred Testot

Synopsis : Zootopia est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! On y trouve des quartiers résidentiels élégants comme le très chic Sahara Square, et d’autres moins hospitaliers comme le glacial Tundratown. Dans cette incroyable métropole, chaque espèce animale cohabite avec les autres. Qu’on soit un immense éléphant ou une minuscule souris, tout le monde a sa place à Zootopia ! Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine. Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque…

Mon avis :

Un excellent cru Disney, plus à la portée de mon fils de 4 ans que Vice Versa. Ce film a pour fil rouge le « vivre ensemble » tant sensible ces derniers temps, notamment en France. J’ai justement apprécié le fait que le film montre qu’il est facile de tomber du coté « obscur » en faisant l’amalgame entre un comportement et une catégorie de la population. Le film est bien rythmé et la relation entre les différents personnages est prenante.

Coté musique, fiston a adoré la bande son interprétée par Shakira. Je l’ai vu remuer son popotin comme jamais à la fin de la séance 😉

Un point à critiquer : le dénouement du film est pour moi très facile à deviner, mais pour un film d’animation familial, ce n’est pas un critère qui m’importe.

Si vous avez aimé la bande annonce (que j’ai adoré), vous devriez apprécier ce film dans son ensemble !

Ma note : 4,5 sur 5
4-5-etoiles-1

Heil Caesar – Ave Cesar

2

hail-caesar-quad

Réalisateurs : Ethan Coen, Joel Coen
Durée : 1h46
Date de sortie : 17 février 2016
Casting : George Clooney, Channing Tatum, Josh Brolin, Scarlett Johansson, Ralph Fiennes, Tilda Swinton, Jonah Hill

Synopsis :La folle journée d’Eddie Mannix (Josh Brolin) va nous entraîner dans les coulisses d’un grand studio Hollywoodien. Une époque où la machine à rêves turbinait sans relâche pour régaler indifféremment ses spectateurs de péplums, de comédies musicales, d’adaptations de pièces de théâtre raffinées, de westerns ou encore de ballets nautiques en tous genres. Eddie Mannix est fixer chez Capitole, un des plus célèbres Studios de cinéma américain de l’époque. Il y est chargé de régler tous les problèmes inhérents à chacun de leurs films. Un travail qui ne connaît ni les horaires, ni la routine. En une seule journée il va devoir gérer aussi bien les susceptibilités des différentes communautés religieuses, pour pouvoir valider leur adaptation de la Bible en Technicolor, que celles du très précieux réalisateur vedette Laurence Laurentz qui n’apprécie que modérément qu’on lui ait attribué le jeune espoir du western comme tête d’affiche de son prochain drame psychologique.Il règle à la chaîne le pétrin dans lequel les artistes du studio ont l’art et la manière de se précipiter tous seuls. En plus de sortir une starlette des griffes de la police, ou de sauver la réputation et la carrière de DeeAnna Moran (Scarlett Johansson) la reine du ballet nautique, Eddie Mannix va devoir élucider les agissements louches du virtuose de claquettes, Burt Gurney (Channing Tatum). Cerise sur le gâteau, il a maille à partir avec un obscur groupuscule d’activistes politique qui, en plein tournage de la fameuse superproduction biblique AVE CÉSAR lui réclame une rançon pour l’enlèvement de la plus grosse star du Studio, Baird Whitlok (George Clooney). Le tout en essayant de juguler les ardeurs journalistiques des deux jumelles et chroniqueuses ennemies, Thora et Thessaly Thacker (Tilda Swinton). La journée promet d’être mouvementée.

Mon avis :

J’ai aimé me plonger dans l’atmosphère des studios Hollywoodiens des années 50, certes filmé avec une pointe de cynisme. J’ai aimé comment les différentes histoires s’entremêlent. J’ai eu d’abord l’impression d’un documentaire, pour finalement comprendre la relation entre les différents personnages, ce qui rend l’ensemble tout à fait cohérent.

J’ai moins aimé le rendu global du film, en comparaison avec d’autres films des frères Coen. En comparaison avec O’Brother par exemple, j’ai été moins transportée.

Pour autant, c’est un bon cru. Certes pas le meilleurs, mais qui mérite définitivement le déplacement.

Ma note : 3,5 sur 5
3-5etoiles

Projet 52 – 2016 #7 – Rond

7

Septième semaine de participation au Projet 52 pour 2016. L’idée vient de chez Du coté de chez Ma’.

 

Cela m’a fait immédiatement penser à un défi Flickr qui m’avait intéressé il y a quelques années : Squared Circle.

Voici ma contribution de l’époque :

Mais qu’est ce donc ?!!!

En voici une autre que j’aurai pu poster :

IMG_0055bis

Les enfants bilingues font preuve d’une plus grande agilité mentale

2

Les enfants qui parlent deux langues seraient plus à l’aise dans la résolution de problèmes grâce à une meilleure flexibilité mentale. Explications.

Source : Les enfants bilingues font preuve d’une plus grande agilité mentale

PROJET 52 – 2016 #6 – Fromage

5

Sixième semaine de participation au Projet 52 pour 2016. L’idée vient de chez Du coté de chez Ma’.

Ah le fromage !!! Je crois un de mes péchés mignons. Et un des ennemis de ma balance ! Du coup, cela fait plusieurs années que je cantonne la dégustation de ce met tant aimé au midi, sur les conseils de divers nutritionnistes.

Coté industriel, j’ai depuis ma plus tendre enfance une passion pour le Saint Albray ! La preuve, ce qu’il en reste dans mon frigo 😉

20160213_193825.jpg

Ce doit être parce qu’on a le même âge 😉

Sinon, pour les fromages plus traditionnelles, j’en aime beaucoup. Le vacherin est l’un de mes préférés 🙂

 

Bon appétit !

 

 

Le premier appareil photo numérique – La boite verte

1

Ce prototype est le premier appareil photo qui n’utilisait pas de film photographique, il fut inventé dans un laboratoire de l’usine de Kodak à Rochester en décembre 1975. Il était composé d’une optique de caméra Super8, un enregistreur de cassette, 16 batteries, un nouveau capteur CCD et divers composants électroniques pour relier tout ça. L’appareil […]

Source : Le premier appareil photo numérique – La boite verte

VIDÉO. L’adorable berceuse jouée au piano par ce jeune papa a l’air très efficace

0

INSOLITE – David Motola est-il en course pour le prix de papa de l’année 2016 ? Oui. Et donnez lui le prix tout de suite d’ailleurs. Ce pianiste s’est filmé en train de jouer pour son b&

Source : VIDÉO. L’adorable berceuse jouée au piano par ce jeune papa a l’air très efficace

Quand les films se terminent quand on dit leur titre

0

http://nr.news-republic.com/Web/ArticleWeb.aspx?regionid=2&articleid=57458532&source=wordpress

Dans le Haut-Rhin, le RSA désormais accordé contre des heures de bénévolat

3

http://nr.news-republic.com/Web/ArticleWeb.aspx?regionid=2&articleid=57460656&source=wordpress

Voilà une proposition qui peut soulever débat ! Pour ma part, je trouve que l’initiative mérite d’être testée auprès des intéressés. Personnellement, je pense que c’est une opportunité pour les bénéficiaires de pouvoir entreprendre une activité, de sucroit d’intérêt public, et ainsi éviter la marginalisation,  garder du lien social, justifier d’une activité en attendant de trouver un situation moins precaire. Le caractère obligatoire est finalement le plus sujet à débat.