Mamma Gina

Après de longs mois d’absence, un vent de nostalgie me pousse à reprendre la plume virtuelle.

L’origine de cet élan : la réalisation ce soir de ma recette préférée : les rognons de veau au Porto.

Je vous emmène donc 23 ans en arrière, moi petite fille, accompagnant mes parents en voyage à Florence (Firenze), en Italie.

Ce voyage est resté gravé dans mémoire, non seulement grâce au charme baroque de cette ville, par le coté pitoresque du Ponte Vecchio et le charme désuet d’une ville provinciale tellement proche de la campagne et de ses paysages Toscan. Il l’est également, car il a été le théâtre d’une révélation culinaire : les rognons au Porto.

Cette pièce a un décor tout d’abord : Mamma Gina. Imaginez un petit restaurant familial typique, au bord de l’Arno (je ne saurais dire si ce descriptif correspond à la réalité, mais en tous les cas, c’est comme cela que je me l’imagine !).

Les acteurs à présent :

– Le Pater Familias tout d’abord, qui se révèlera, vous le verrez, le héros de cette intrigue.
– La Mamma ensuite, grande organisatrice, sans qui ce que je m’en vais vous décrire n’aurait pas eu lieu !
– La Sorella enfin, complice de ces moments si chers à mon coeur.
– Moi-même

L’intrigue est courte en fait, mais d’une intensité que j’aurai du mal à vous décrire !!!

Il nous faut nous imaginer tous les quatre attablés, choisissant nos plats dans une carte dont les noms nous laissent parfois coi. Je vous en livre ici un exemple, certainement actualisé depuis notre visite :

C’est là que le héros rentre en scène : Le Pater Familias jette son dévolu sur des Tagliatelle Mamma Gina (la encore, il se peut que le nom sorte tout droit de mon imagination, mais excusez ma mémoire, 23 ans après les faits !). Les autres membres de la famille choisissent chacun leur plat, et nous commençons tranquillement à apprécier ce délicieux repas.

Arrive le moment de LA PASTA ! Les Tagliatelle Mamma Gina entrent en scène, fumantes, dégageant un parfum qui commence à titiller les narines des convives.

Ni tenant plus, je demande à goûter à ce plat, sans trop savoir ce que c’était. C’était juste appétissant. Et là, ce fut une révélation.

C’est après, évidemment, que j’ai su ce que ces rognons étaient, mais il était déjà trop tard, j’étais devenue fan.

Depuis cet époque, ce plat reste mon préféré.

Voici donc la fameuse recette :

Rognons de veau au Porto


Copyright Tous droits réservés par make me one bernie b

Préparation : 15 min
Cuisson : 30 min
Ingrédients (pour 2 personnes) :
– 1 rognons de veau
– 20 cl (200 g) de porto
– 100 g de champignons de Paris
– 60 g de beurre
– 100 g de crème fraîche
– persil
– sel
– poivre
Préparation :Dénervez les rognons et les couper en petits morceaux.
Ciselez le persil.
Faire fondre la moitié du beurre dans une sauteuse et y faire saisir les champignons pendant 5 min avec le persil, feu vif. Salez, poivrez. Réservez.

Nettoyez la sauteuse, faites fondre l’autre moitié du beurre. Faites saisir les rognons sous toutes les faces pendant 2 minutes, à feu vif.
Versez le porto et faites flamber. Rajoutez les champignons, la crème et remuez bien l’ensemble.
Laissez mijoter à feu moyen pendant 5 min.

Rectifiez l’assaisonnement en sel et poivre.

Vous pouvez servir ces rognons avec du riz blanc ou des tagliatelles fraiches.
Bon appétit !!!

2 réponses à “Mamma Gina

  1. est ce mon retour de Florence qui a ravivé ta mémoire???Dommage que tu ne m’aies pas parlé ce cet endroit avant mon départ,j’aurais été faire une photo rien que pour toi…et éventuellement goûter les fameux « rognons »!!Bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s