Touchant et effrayant à la fois

0

Les joies du créneau

0

Ma première galette des rois

0

Ça y est, j’ai sauté le pas ! J’ai réalisé ma première galette des rois. Ces dernières années, j’entendais notamment des collègues de bureau dire qu’ils avaient fait leur propre galette. Cela me paraissait alors un exploit, tant la pâte feuilletée me semble un exercice irréalisable pour le commun des mortels.

Et puis je me suis dit, si eux y arrivent, pourquoi pas moi ! Du coup, hier, j’ai surfé, et trouvé LA recette : celle où l’on ne fait pas soi-même la pâte feuilletée :p. Du coup, tout semble soudain beaucoup plus facile.

Et voici le résultat… Ta da !!!

Et bien franchement, ca vaut la peine de se décarcasser.

Voici au passage la recette que j’ai utilisé, inspirée de celle de Marmiton.org !

Préparation : 15 min

Cuisson : 40 min

Ingrédients (pour 4 à 6 personnes) :

– 2 pâtes feuilletées
– 200 g de poudre d’amandes
– 150 g de sucre
– 2 œuf
– 100 g de beurre mou
– quelques gouttes de rhum
– 1 jaune d’œuf pour dorer
– 1 fève !

Préparation :

Disposez une pâte sur une plaque de cuisson, sur du papier sulfurisé, la piquer avec 1 fourchette.

Mélangez dans un saladier tous les ingrédients (poudre d’amande, sucre, œuf, beurre mou, rhum).

Étalez le contenu du saladier sur la pâte, y mettre la fève (sur un bord, pour minimiser les chances de tomber dessus en coupant la galette!).

Refermez la galette avec la 2ème pâte, et collez les bords. Dessinez au couteau dessus et dorez au jaune d’œuf (dilué dans un peu d’eau). Percez le dessus de petits trous pour laisser l’air s’échapper, sinon elle risque de gonfler et de se dessécher.

Enfournez à 210°C (th 7) pendant 20 min puis baissez à 180°C et laissez cuire 10 min supplémentaires.

Les Cailles d’Isabelle

1

C’est le week-end, et quoi de mieux que de le souligner par un repas dominical digne de ce nom !

Je me suis donc mise au fourneau ce matin, avec pour mission de bien traiter les cailles que nous avions acheté hier !

Pour cela, il fallait que je trouve dans mes réserves avec quoi les associer. Mission accomplie, et haut la main d’après mon goûteur officiel. Je vous livre donc ici le fruit de mes innovations matinales (et je vous donnerai surtout plus bas une explication sur l’énigmatique titre de cette recette !) :

Les Cailles d’Isabelle

Pour 2 personnes

Ingrédients

– 2 cailles vidées
– 4 figues sèches
– 4 noix
– 4 amandes émondées
– 1 carotte
– 25 g de beurre
– 1 échalote
– 1 éclat de macis
– 1 feuille de laurier
– 2 brins de thym frais
– 15 cl de vin blanc (type muscadet)
– 1 1/2 cuil. à café de fond de volaille
– 1/2 citron
– farine
– Sel, poivre

Matériel

1 cocotte, 1 casserole, 1 chinois, de la ficelle, papier aluminium

Coupez en petits morceaux les figues séchées, les noix et les amandes (passez-les au mixeur pour allez plus vite, mais en utilisant la fonction pulse). Salez et poivrez l’intérieur des cailles. Introduisez la farce composée des figues, noix et amandes, de telle sorte qu’elle soient complètement remplies. Ficelez fermement les cailles, pour que la farce ne s’évade pas au cours de la cuisson. Farinez les cailles sur toute la surface, en enlevant le surplus.

Faites fondre le beurre dans la cocotte. Faites-y revenir l’échalote préalablement émincée. Rajoutez les cailles et faites les dorer uniformément sur toutes les faces. Rajoutez les carottes émincées. Déglacez la cocotte avec le mélange 1/2 citron et vin blanc. Rajoutez le laurier, le thym, l’éclat de macis, salez et poivrez. Couvrez la cocotte et faites cuire 40 min environ.

Sortez les cailles et réservez-les sur une assiette. Recouvrez-les de papier aluminium pour les maintenir au chaud.

Transvasez les carottes dans une casserole, puis la sauce en la filtrant à l’aide du chinois. Rajoutez le fond de volaille et mettez à ébullition la sauce afin qu’elle réduise et épaississe. Fouettez régulièrement.

Vous pouvez maintenant dresser les cailles sur une assiette, en veillant à retirer la ficelle. Mettez la sauce dessus et/ou à coté, à votre convenance. J’ai accompagné les cailles de pommes paillasson.

Maintenant, pourquoi ai-je intitulé cette recette « Les Cailles d’Isabelle » ? Tout simplement parce que j’ai composé la recette pour mettre en valeur les figues séchées préparées avec amour par ma belle-maman, Isabelle, cet été au Portugal. Les noix sont également le fruit de la récolte de mes beaux-parents. C’est donc en pensant à eux que nous avons dégusté ce plat ce midi 🙂

Le Troisième Testament – JULIUS Livre 1

0

Si vous avez aimé la série BD « Le troisième testament », je vous conseille son « spin off » :

Blog Alex Alice

 

Mes souvenirs d’enfance

0

Voici une petite compilation de mes souvenirs d’enfance :

Chapi Chapo

La Noiraude

Maya l’abeille

Les mystérieuses cités d’or

Jayce et les conquérants de la lumière

Punky Brewster

Ricky ou la belle vie

Ice Age – Le retour

0

Tiramisu aux fraises

0
J’avais fais ce dessert il y a deux ans. Je vous publie ici la recette utilisée :
 

Tiramisu aux fraises, originally uploaded by puce576.

Tiramisu au fraises

Préparation : 20 min

Cuisson : 0

Ingrédients (pour 4 personnes) :

– 500 g fraises
– le jus d’un demi-citron jaune
– 4 œufs
– 250 g de mascarpone
– 180 g de sucre
– 12 Palets bretons
– Amandes effilées

Préparation :

Préparer 2 h à l’avance.

Réduire les palets en petits morceaux. Les répartir dans les différentes verrines.

Laver, équeuter et couper les fraises en cubes. Arroser les fraises du jus de citron et de 30 g de sucre.  Mettre sur les biscuits cette préparation en quantité suffisante afin de bien les imbiber. Mettre au frigo.

Pendant ce temps, séparer les jaunes et les blancs des œufs. Battre les jaunes avec 120 g de sucre jusqu’à blanchissement du mélange. Ajouter le mascarpone et mélanger.

Monter les blancs en neige, y ajouter les 30 g de sucre. Incorporer délicatement les blancs en neige au mélangez jaune-sucre-mascarpone. Verser la préparation en couche supérieure sur les fraises. Mettre au frais.

Faites griller les amandes effilées dans une poêle. Parsemer les sur le dessus des verrines et servez !

The Human League

1

The Human League.

Les Inconnus : le come back ! |

0

Les Inconnus : le come back ! |.