Les Cailles d’Isabelle

C’est le week-end, et quoi de mieux que de le souligner par un repas dominical digne de ce nom !

Je me suis donc mise au fourneau ce matin, avec pour mission de bien traiter les cailles que nous avions acheté hier !

Pour cela, il fallait que je trouve dans mes réserves avec quoi les associer. Mission accomplie, et haut la main d’après mon goûteur officiel. Je vous livre donc ici le fruit de mes innovations matinales (et je vous donnerai surtout plus bas une explication sur l’énigmatique titre de cette recette !) :

Les Cailles d’Isabelle

Pour 2 personnes

Ingrédients

– 2 cailles vidées
– 4 figues sèches
– 4 noix
– 4 amandes émondées
– 1 carotte
– 25 g de beurre
– 1 échalote
– 1 éclat de macis
– 1 feuille de laurier
– 2 brins de thym frais
– 15 cl de vin blanc (type muscadet)
– 1 1/2 cuil. à café de fond de volaille
– 1/2 citron
– farine
– Sel, poivre

Matériel

1 cocotte, 1 casserole, 1 chinois, de la ficelle, papier aluminium

Coupez en petits morceaux les figues séchées, les noix et les amandes (passez-les au mixeur pour allez plus vite, mais en utilisant la fonction pulse). Salez et poivrez l’intérieur des cailles. Introduisez la farce composée des figues, noix et amandes, de telle sorte qu’elle soient complètement remplies. Ficelez fermement les cailles, pour que la farce ne s’évade pas au cours de la cuisson. Farinez les cailles sur toute la surface, en enlevant le surplus.

Faites fondre le beurre dans la cocotte. Faites-y revenir l’échalote préalablement émincée. Rajoutez les cailles et faites les dorer uniformément sur toutes les faces. Rajoutez les carottes émincées. Déglacez la cocotte avec le mélange 1/2 citron et vin blanc. Rajoutez le laurier, le thym, l’éclat de macis, salez et poivrez. Couvrez la cocotte et faites cuire 40 min environ.

Sortez les cailles et réservez-les sur une assiette. Recouvrez-les de papier aluminium pour les maintenir au chaud.

Transvasez les carottes dans une casserole, puis la sauce en la filtrant à l’aide du chinois. Rajoutez le fond de volaille et mettez à ébullition la sauce afin qu’elle réduise et épaississe. Fouettez régulièrement.

Vous pouvez maintenant dresser les cailles sur une assiette, en veillant à retirer la ficelle. Mettez la sauce dessus et/ou à coté, à votre convenance. J’ai accompagné les cailles de pommes paillasson.

Maintenant, pourquoi ai-je intitulé cette recette « Les Cailles d’Isabelle » ? Tout simplement parce que j’ai composé la recette pour mettre en valeur les figues séchées préparées avec amour par ma belle-maman, Isabelle, cet été au Portugal. Les noix sont également le fruit de la récolte de mes beaux-parents. C’est donc en pensant à eux que nous avons dégusté ce plat ce midi 🙂

Une réponse à “Les Cailles d’Isabelle

  1. Vraiment une bonne réussite, un agréable mélange de la caille et de la figue qui du coup n’est pas sèche le croquant des noix c’est surprenant et bon !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s