Bûche thé vert Matcha, marron

Voici la deuxième partie de mes expérimentations de Noël : ma toute première bûche, et par la même occasion, mon premier gâteau roulé ! Deux défis en un, auquel je peux rajouter que je ne m’essaye pas souvent à la pâtisserie.

Bien, passons aux choses sérieuses. Pour réaliser cette recette, je me suis largement inspirée d’une recette publiée par une autre blogueuse. Autant rendre à César…

J’ai mixé cette recette, avec une autre trouvée sur le site de Elle, qui pour le coup était beaucoup moins précise.

Je vous livre donc ici le mix de ces deux recettes, qui m’a permis d’obtenir beaucoup de succès lors du repas auprès des convives, et les jours qui ont suivi auprès de mon mari !

Bûche thé vert Matcha, marron

Préparation : 40 minutes en tout
Cuisson : 12 à 15 minutes
Pour 6 à 8 personnes environ

Pour la génoise au matcha

recette inspirée du gâteau roulé matcha-lemon curd repérée sur le site de Sooishi pour le biscuit (que vous trouvez également chez Loukoum°°°)

– 4 oeufs
– 120g de sucre
– 120g de farine
– 3 cc rases de thé matcha

Pour le sirop de punchage de la génoise

– 10 cl d’eau
– 50g de sucre
– 1 cs de Grand Marnier

Pour la mousse aux marrons

– 250g de crème de marrons vanillée
– 25g de beurre doux
– 25g de beurre demi-sel
– 10 cl de crème liquide (non allégée)
– des brisures de marrons glacés

Pour la finition

– 2 cc de thé matcha en poudre
– 3 cs rases de sucre glace

Pour le coulis

– 6 fruits de la Passion
– 100 g de sucre

1. Le sirop de punchage.

Portez l’eau, le sucre et le Grand Marnier à ébullition. Laissez bouillir 2 minutes, éteignez le feu, laissez refroidir.

Entreposez à température ambiante le beurre doux et le beurre demi-sel qui serviront à confectionner la crème aux marrons afin qu’ils ramollissent.

2. La génoise.

Préchauffez le four à 180° C. Séparez les jaunes des blancs d’oeufs. Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à obtenir un mélange blanc et mousseux. Ajoutez progressivement la farine et la poudre de thé vert tamisées dans une passoire pour éviter les grumeaux. Le mélange obtenu est compact et sec, c’est normal.

Battez les blancs en neige ferme avec un peu de sel. Incorporez-les en deux fois à la préparation précédente. J’ai dû casser un peu les blancs au début, tant le mélange jaunes-sucre-farine-matcha était dur. Apparemment cela n’a pas eu d’incidence sur le résultat final. Ne vous inquiétez donc pas si vous rencontrez ce problème.

Versez la pâte sur une plaque rectangulaire tapissée d’un papier sulfurisé et égalisez. Faites cuire au four 12 à 15 minutes. Pendant la cuisson, préparez un torchon propre humide et une seconde plaque de cuisson de même taille ou plus grande que celle de la génoise qui est en train de cuire.

3. Imbibez et roulez la génoise.

A la sortie du four, posez le torchon humide sur le biscuit puis recouvrez de la seconde plaque de cuisson. Retournez l’ensemble, retirez la première plaque puis la feuille en silicone ou le papier sulfurisé. Avec un pinceau, imbibez toute la surface du gâteau avec le sirop. Il n’est pas nécessaire d’utiliser tout le sirop, loin de là. Faites en fonction de votre goût.

Roulez la génoise avec le torchon sans trop serrer puis laissez refroidir dans le torchon. Si vous ne comptez pas garnir la génoise avant plusieurs heures, sortez-la du torchon, déroulez-la à plat et emballez-la dans du film alimentaire. Elle restera humide et pourra être roulée à nouveau sans problème, le moment venu.

4. La mousse aux marrons.

Dans un saladier, battez la crème de marrons et le beurre ramolli jusqu’à obtenir une crème homogène.

Fouettez la crème liquide en chantilly bien ferme, incorporez délicatement la crème fouettée à la préparation aux marrons à l’aide d’une spatule. Pour réussir la chantilly, il est impératif que la crème liquide soit entière, et que la cuve, le fouet et la crème soit très froide, sans quoi elle ne montera pas (j’ai mis l’ensemble 30 min au frigo et c’était un minimum). Pour arriver au résultat, comme c’était ma première chantilly, j’ai regardé cette video.

5. Garnissez et roulez, c’est prêt !

Déroulez la génoise à plat et garnissez la de mousse aux marrons. Répartissez les brisures de marrons glacés sur la mousse. Enroulez de nouveau le biscuit en serrant autant que possible. Déposez-le roulé dans une gouttière à bûche afin qu’il garde sa forme ronde et ne s’affaisse pas. Personnellement, je l’ai mis dans un moule à cake et la bûche ne s’est pas affaissée.

6. Le coulis.

Ouvrez les fruits de la Passion et versez-en le contenu dans une casserole. Ajoutez le sucre et faites chauffer 3 mn. Filtrez et laissez refroidir.

7.Le décor.

Saupoudrez simplement, à l’aide d’une passoire, du sucre glace, puis du thé vert Matcha. Si vous avez la patience, vous pouvez essayer de faire un décor en jouant sur la superposition du blanc et du vert. Vous pouvez, pour souligner le tout, rajouter deux ou trois marrons glacés entier. Je vous conseille de faire cette étape de décoration juste avant de servir la bûche, sans quoi la couche délicatement saupoudrée va s’humidifier et se confondre avec la bûche !

Et voilà, une magnifique bûche, originale et goûteuse. A noter que le soir de noël, dans la précipitation, j’ai oublié de servir le coulis… Force est de constater que le lendemain, en rajoutant le coulis, mon mari et moi avons été surpris à quel point il faisait ressortir toutes les saveurs de ce dessert. Je craignais que les fruits de la passion et le sucre ne couvrent le goût, mais bien au contraire !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s