Gigot de 7 h

Pour Noël, je m’étais fixée pour mission de composer un repas de mes petites mimines, à condition que tout soit prêt à l’avance. Il n’était pas question de passer ma soirée aux fourneaux.

J’ai par conséquent jeté mon dévolu sur une recette de Gigot de 7h, que j’ai dégotté sur un fascicule « Elle à Table » publié par le CIV (centre d’information des viandes).

En voici la retranscription, car je n’ai pas trouvé la recette directement disponible sur leur site :

Gigot de 7h

Agneau                  Facile – Cher

Pour 8-10 personnes

Préparation : 10 min – Repos 2h

Cuisson : 7h10 min

Ingrédients :

1 gigot d’agneau de 2,5 kg, paré
½ litre de vin blanc sucré (Monbazillac)
24 grosses gousses d’ail non pelées
1 brin de thym
2 feuilles de laurier
3 clous de girofle
1 piment oiseau sec
1 éclat de macis
1 petit bâtonnet de cannelle
6 grains de poivre noir
4 c. à soupe de gros sel de mer
2 c. à soupe de poivre concassé
4 c. à soupe d’huile d’arachide

Matériel :

1 cocotte en fonte
1 chinois

1-    2h avant le démarrage de la cuisson, enrobez le gigot de gros sel et de poivre concassé et laissez le reposer à température ambiante.

2-    Au bout de 2h, rincez le gigot et épongez-le.

3-    Versez l’huile dans une grande cocotte en fonte ovale et faites-y dorer le gigot sur toutes ses faces, avec les gousses d’ail qui doivent à peine blondir.

4-    Versez le vin dans une casserole et portez à ébullition. Enflammez le afin d’éliminer l’alcool.

5-    Retirez le gigot de la cocotte et jetez l’huile. Rincez la cocotte, puis remettez-y le gigot, coté bombé vers le bas.

6-    Entourez le des gousses d’ail, et des épices et aromates : thym, laurier, clous de girofle, piment, macis, cannelle et grains de poivre.

7-    Versez le vin dans la cocotte.

8-    Couvrez la cocotte et glissez-la dans le four à froid.

9-    Allumez-le à th. 5/150°C et laissez cuire le gigot 7 h en le retournant à mi cuisson.

10- Retirez le gigot de la cocotte avec beaucoup de précaution (il est toujours entier, mais très fragile), et mettez-le dans un plat de service. Entourez le des gousses d’ail. Couvrez-le d’aluminium pour le maintenir au chaud.

11- Filtrez le jus de cuisson à l’aide d’un chinois et transvasez-le dans une casserole sur feu vif. Laissez-le réduire jusqu’à obtention d’une sauce courte, couleur caramel brun. Allongez-la alors de 10 cl d’eau, laissez reprendre l’ébullition et versez dans une saucière. Servez le gigot chaud avec sa sauce à part

J’ai accompagné ce plat de tagliatelles fraiches que j’ai fait cuire 4 min pendant que le jus de cuisson réduisait.

La boisson qui accompagnait ce plat était un Bordeaux Graves (Latour-Martillac) de 2000

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s